Ads By CiberSpaces
| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 
Géographie
Population
Histoire
Économie
Climat
Flore
Faune
Ressources naturelles
Éducation
Santé
Sports
Services publics
Moyens de communication
Voies de communication
Culture
Tourisme
Restaurants
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces
Ads By CiberSpaces




 
Culture.

Fêtes, Danses et Traditions

Fêtes populaires

La Fête de San José et la fondation de San José del Cabo sont commémorées.

Artisanat

Dans certaines régions, on centralise quelques-unes des activités de manufacture telles que l’artisanat sur cuir, des beaux objets et souvenirs y sont élaborés, par exemple, des objets de bourrellerie, des harnais, des ceintures, des sacs et des portefeuilles. Dans d’autres régions, on travaille des bijoux de corail noir.

Costumes typiques

Le costume de «  La Fleur de la Pitahaya » et «  La Cuera »

Gastronomie

Parmi les aliments typiques se trouvent les « burritos de machaca », le blanc de « caguama » (grande tortue marine), les ailerons de « caguama » farcis, considéré comme plat sans égal dans l’art culinaire du pays. D’autre part, les desserts typiques sont : les différents « ates » et desserts de saison en sirop.

Monuments historiques

Mission Estero de las palmas de San José del Cabo : fondée en avril 1730 par le prêtre Nicolás Tamaral.

La Mission de Santiago de las Coras, fondée le 10 août 1721 par le prêtre Ignacio María Napoli.

Le Palais municipal ; la Maison de la Culture et le Vieux Phare (monument datant de 1890).

Lieux d’intérêt culturel

San José del Cabo

La Place Mijares vous montrera les principaux coins les plus attractifs de cette ville. Il possède un jardin principal boisé avec un kiosque et un forum en plein air où se tiennent de différents événements culturels.

Mission Estero de las Palmas de San José del Cabo

Devenue mission en 1730, ses ruines montrent des vestiges de ce que fut cet immeuble. Dans la façade du temple, encore sur pied, situé à l’entrée principale, se distingue un tableau de mosa ï ques montrant l’assassinat du père Tamaral par les indigènes « pericúes » qui habitaient la région.


 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |